Quand les outils du marketing, de la communication et de la vente ont besoin d’être renforcés, que transmettre la bonne information ne suffit plus à provoquer le bon comportement, le Nudge peut agir comme un levier complémentaire.

Ses terrains d’expression :

  • Réactiver des marques, des marchés et des usages via le pack, à la maison, en matière d’observance ou de prescription…
  • Optimiser le ROI des call to action tout au long du parcours clients : cross-selling, engagement, interactions online, paiement…

Un exemple ?


En créant un pack de lessive sur lequel figure « lavez à 30° » Ariel donne à ses consommateurs la bonne information au bon moment, celui où ils décident du programme, pour les inciter à économiser de l’énergie en lavant à une température inférieure à 40°. L’activation d’un usage vertueux, en phase avec les aspirations des consommateurs, au-delà d’un positionnement réussi pour la marque !

Notre point de vue


Concevoir le Nudge comme un levier complémentaire aux stratégies déjà mises en œuvre. Le Nudge ne remplace pas la communication ou le marketing. Il s’inscrit en complément, dans une volonté d’optimisation de ces actions.

Associer toutes les parties prenantes et s’appuyer sur des observations terrain lors de la création de Nudge.

Les atouts BVA Xsight


  • Un process de création de Nudge doublement primé à ESOMAR.
  • Une expertise Nudge et Behavioral Economics qui se traduit par des outils propriétaires opérationnels qui permettent de penser autrement pour produire de nouvelles idées.