L’Ukraine, un pays loin des préoccupations des Français

  • Un intérêt majoritaire mais peu intense à l’égard de la situation en Ukraine : 64% des Français déclarent s’y intéresser, mais seuls 11% se disent très intéressés.
  • Pour 50% des Français, l’Ukraine est avant tout une zone d’intérêts de la Russie (19% une zone d’intérêts de l’UE). L’UE devrait exercer une influence plus importante en Ukraine pour seulement 35% des Français.
  • Seule une minorité de Français se déclare favorable à l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN (41%) ou dans l’UE (34%).

Le rôle de la Russie dans le conflit ukrainien clairement établi pour les Français

  • 2/3 des Français estiment que le conflit en Ukraine est un conflit entre l’Ukraine et la Russie (64%), et non pas une guerre civile (34%).
  • Par ailleurs 8 Français sur 10 donneraient raison à l’Ukraine dans ce conflit (79%) plutôt qu’à la Russie (14%). En effet, selon 84% des Français, la Russie a joué un rôle actif dans l’intensification du conflit.
  • Pour assurer le cessez-le-feu, officiellement en vigueur, 66% des Français seraient favorables au déploiement de forces de maintien de la paix de l’ONU.

La livraison des navires Mistral à la Russie doit toutefois être honorée

  • Toutefois, les Français sont largement favorables à la livraison des navires militaires Mitral à la Russie : 71% y sont favorables, dont 35% « tout à fait ».

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réalisé pour

Contact


Groupe BVA